Actualités

Pandémie, mesures pour les Français de l’étranger

By 1. April 2020September 13th, 2021No Comments

1° Couverture maladie de la Caisse des Français de l’étranger (CFE):
pendant la pandémie et malgré l’absence de certains collaborateurs de la caisse maintenus chez eux pour garder leurs enfants ou en congé maladie du fait du virus, le paiement des prestations se poursuit normalement. Vos sollicitations via votre espace personnel et le formulaire de contact sont traitées dans les délais les plus brefs. Un traitement normal des demandes de remboursement et de mise à jour de votre dossier est assuré.

  • Par ailleurs, plusieurs dispositions exceptionnelles sont en cours de mise en œuvre pour faciliter vos relations avec la CFE: Une FAQ est mise en ligne sur www.cfe.fr/faq pour répondre aux questions les plus fréquentes sur le coronavirus.
    Pour les assurés actuellement sur le territoire national qui ne peuvent regagner leur pays de résidence, la caisse a porté à 6 mois la durée de séjour en France couverte par la CFE.
    Les services postaux sont perturbés dans de nombreux pays. Aussi, vous pouvez déposer toutes vos feuilles de remboursement sur votre espace personnel ou sur l’application mobile CFE sans limite de montant, y compris pour les hospitalisations (nouveau service disponible dans quelques jours).
    Enfin, le coronavirus amène à de nombreuses hospitalisations potentiellement coûteuses. C’est pourquoi, du 1er avril au 1er octobre 2020, la prise en charge en tiers payant est portée à 100% pour les pays où la prise en charge est de 80% pour les hospitalisations liées au coronavirus (traitement en hospitalisation complète).

2° Réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger:
une proposition de loi déposée au Sénat le 25 mars 2020 par le Sénateur Robert Denis Del Picchia demande d’étendre le fonds de solidarité prévu pour les entreprises françaises aux établissements d’enseignement français à l’étranger (AEFE) en gestion directe, conventionnées et homologuées, pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Ceci parce qu’il est probable qu’un grand nombre de parents d’élèves ne seront pas en mesure de payer les frais de scolarité. Il s’agit de prévenir une crise financière qui pourrait être fatale à certains établissements.

»Lire la proposition de loi